Vente immobilière à Bordeaux : astuces pour améliorer l’isolation au niveau du bien

Partager sur :

En vue d’une vente immobilière à Bordeaux, entreprendre des travaux pour renforcer l’isolation du bien peut s’avérer utile. Il s’agit de rénovations rentables qui permettent de céder la propriété plus vite et à un meilleur prix. Quels sont les chantiers à envisager ? En voici quelques idées selon la zone où l’isolation est la plus mauvaise.

L’isolation par le toit

La toiture du bâtiment peut être responsable de 35 % des déperditions thermiques totales qui ont lieu sur les lieux. Cela se manifeste par une perte de chaleur durant l’hiver et de fraîcheur pendant l’été. Par conséquent, la maison est sujette à un inconfort thermique important. Pour en améliorer l’isolation, on peut appliquer une couche d’isolant au niveau de la charpente. Les travaux peuvent s’effectuer par l’intérieur ou par l’extérieur.

L’isolation par les murs

Après le toit, les murs peuvent être à l’origine de 25 % des pertes de chaleur et de fraîcheur au niveau du bâtiment. Le principe pour renforcer l’étanchéité à partir de cette structure est le même que sur la charpente. Il faut alors y appliquer un manteau isolant supplémentaire. Par l’intérieur, les travaux risquent toutefois de réduire la surface habitable du bien. Et par l’extérieur, le coût du chantier sera plus élevé.

L’isolation par le châssis

Cela consiste à renforcer l’étanchéité des portes et des fenêtres du bâtiment. Lorsque ces équipements sont mal isolés, ils peuvent laisser s’infiltrer les températures venant de l’extérieur ou laisser échapper celles qui sont produites à l’intérieur. Pour éviter ce double effet, il faut renforcer leur épaisseur. Par exemple, un simple vitrage peut être remplacé par un double pour limiter les pertes et les infiltrations de températures. 

Notez qu’une bonne isolation thermique signifie aussi une isolation acoustique efficace. Cela renforce la pertinence du bien sur le marché ainsi que sa valeur vénale.