L’essentiel concernant le mandat de vente immobilière à Bordeaux

Partager sur :
L’essentiel concernant le mandat de vente immobilière à Bordeaux

Vous souhaitez engager un agent immobilier pour entreprendre la vente de votre bien ? Il s’agit d’une initiative à ne pas prendre à la légère, car vous serez liée au professionnel par un contrat synallagmatique : le mandat de vente ? De quoi s’agit-il exactement ? Voici quelques éclaircissements.

Qu’est-ce qu’un mandat de vente ?

Un mandat de vente est, en quelque sorte, une autorisation qu’un propriétaire immobilier donne à un tiers pour commercialiser son bien à sa place. En général, le professionnel engagé est un agent immobilier. Le mandat n’existe réellement que lorsque ce dernier accepte la mission qui lui est demandée d’entreprendre. 

Bien plus qu’une simple permission, le mandat de vente immobilière à Bordeaux représente un contrat qui engage les deux parties signataires : le mandant (le propriétaire immobilier) et le mandataire (le professionnel). D’ailleurs, il ne prend effet que sous une forme écrite, en portant les mentions légales exigées ainsi que les signatures des deux entités concernées.

Combien de types de mandats de vente y a-t-il ?

Il existe trois différentes formes de mandats de vente parmi lesquelles le propriétaire-vendeur aura le choix :

  • Le mandat simple : 

En le choisissant, le mandant a la possibilité de se tourner vers plusieurs agents immobiliers à la fois avec qui il devra signer le même type de mandat. En même temps, il peut mener la transaction en PAP si une occasion s’offre à lui.

  • Le mandat exclusif :

Ce choix est plus restrictif. Il interdit au propriétaire du bien d’engager plus d’un professionnel et d’effectuer la vente entre particuliers. 

  • Le mandat semi-exclusif :

Cette option l’autorise à chercher un acheteur par lui-même, mais ne lui permet d’engager qu’un seul agent immobilier.

Quelle que soit la formule adoptée par le propriétaire-vendeur, il ne devra de commission qu’au mandataire qui aura mené la vente jusqu’à son terme.

Quelle est la durée de validité du mandat ?

Elle est fixée librement par les deux parties, mais doit inclure une période d’irrévocabilité de trois mois. Aucun des deux signataires n’est autorisé à résilier le contrat durant ce délai.