Les mauvais procédés à éviter lors d’une estimation immobilière à Lormont

Partager sur :

En vue de la mise en vente d’un bien qui vous appartient, il vous faut estimer sa valeur ? Sachez que définir un prix fiable est crucial pour la concrétisation de votre projet. Certains procédés sont cependant tentant à adopter dans le but, par exemple d’obtenir un prix plus intéressant à l’estimation immobilière à Lormont. Pour éviter toute difficulté dans votre projet, évitez-les. Les voici.

Estimer le bien sans un professionnel

Les frais liés aux prestations d’un professionnel pour une estimation immobilière ne représentent pas une dépense superflue alors que certains propriétaires-vendeurs préfèrent s’en libérer. Pour ce faire, ils décident d’estimer leur propriété eux-mêmes. Si vous êtes tenté de prendre le même chemin, sachez qu’il s’agit d’une mauvaise option à prendre sauf si vous disposez des compétentes requises pour effectuer une estimation fiable. En effet, sans cela, vous risquez de fausser l’évaluation du bien en penchant surtout vers une surestimation. Or, un prix surcoté ne peut que ralentir votre projet en éloignant les acheteurs potentiels.

Ne l’estimer qu’à partir d’un simulateur en ligne

L’estimation en ligne est l’option la plus facile pour connaître la valeur marchande d’un bien immobilier. Un simulateur gratuit est disponible sur bon nombre de sites et pour découvrir le prix d’un logement, il suffit de fournir les informations demandées par le simulateur. Mais si le procédé est également rapide, il n’en est pas plus fiable. Pour cause, l’estimation est réalisée sur la base de prix de biens vendus par la passé et qui peuvent ne plus être d’actualité. Il en découle une valeur erronée du bien, n’étant pas en cohérence avec le marché actuel.

Cacher ses défauts

Dans une estimation immobilière, chaque atout peut faire augmenter le prix tandis que chaque défaut peut le dévaluer. Afin de vous assurer un prix plus intéressant à proposer aux acheteurs potentiels, la tentation de camoufler les défauts du bien peut vous prendre. Cependant, si ces défaillances sont dévoilées au cours de la transaction, voire même après la dernière signature, l’acheteur peut demander à annuler la vente. Il peut même réclamer une indemnisation de votre part.